POUR RESTER EN COMMUNION DE PRIÈRE

En raison de l’épidémie de covid19, notre communauté chrétienne est empêchée de se rassembler physiquement. L’archiprêtre  Pierre Guerigen propose de nous mettre en communion spirituelle via une prière personnelle, chacun chez soi, chaque jour à 19h30, durant 15 minutes ou plus. Il propose un schéma de prière.

La  meilleure manière de vaincre le virus et de quitter la peur et l’isolement, c’est de nous retrouver ensemble dans la communion de la prière.

Abbé Pierre GUERIGEN, curé et archiprêtre de Sarreguemines

Lire la suite : POUR RESTER EN COMMUNION DE PRIÈRE

Prière pour la troisième semaine de Carême

Seigneur, comme la Samaritaine, je me tiens au bord du puits tout près des eaux profondes, là où Tu demeures sans que j’en aie toujours conscience.

Je puise, je veille, j’espère et j’attends Ta venue dans l’ordinaire des jours.

Alors, des profondeurs où j’ai puisé, crié vers Toi, tant désiré, j’ai vu la source devenir un fleuve d’eau vive.

Ce filet d’eau plein d’espérance, entretenu jour après jour dans l’ordinaire du temps, s’est révélé Promesse de vie éternelle : et voici qu’au pays de la soif, l’eau a jailli et se répand.

Oui, Seigneur, tout en moi exulte et renaît à ta venue, si imprévue qu’elle me surprend.

Veille mon âme, au bord du puits, le Seigneur t’attend et te dit ’’Donne-moi à boire’’.

Pas de Messe Samedi 14 et Dimanche 15 Mars

Communiqué de Archiprêtré de Sarreguemines

par Abbé Pierre Guerigen, archiprêtre

 

Dans le cadre de l’épidémie Covid19 qui prend de l’ampleur, et de la décision du 1er Ministre d’interdire tout rassemblement de plus de 100 personnes,

 

Je prends la décision pour l’ensemble de l’archiprêtré de Sarreguemines :

  • De supprimer toutes les messes dominicales du samedi 14 et dimanche 15 mars, puisque nos assemblées comptent le plus souvent plus de 100 fidèles.

Lire la suite : Pas de Messe Samedi 14 et Dimanche 15 Mars

Prière pour la deuxième semaine de Carême

Seigneur, aide-nous à entrer dans la pureté du jeûne, qui est le salut des âmes,

à te servir dans la crainte, à verser sur nos têtes l’huile de ta bonté,

et à laver nos visages à l’eau de la chasteté.

Nous qui jeûnons dans le corps,

apprends-nous à jeûner aussi dans l’esprit,

à délier tout lien d’injustice, à briser les violences.

Permets que nous donnions du pain

à ceux qui ont faim,

que nous ouvrions nos maisons aux pauvres, qui n’ont pas de toit,

afin de recevoir du Christ

le grand amour.

Prière pour la première semaine de Carême

Il faut passer par le désert et y séjourner pour recevoir la Grâce de Dieu ; c’est là qu’on se vide, qu’on chasse de soi tout ce qui n’est pas Dieu et qu’on vide complètement cette petite maison de notre âme pour laisser toute la place à Dieu seul.

C’est indispensable… C’est un temps de grâce, c’est une période par laquelle toute âme qui veut porter des fruits doit nécessairement passer. Il lui faut ce silence, ce recueillement, cet oubli de tout le créé, au milieu desquels Dieu établit son règne et forme en elle l’esprit intérieur.

Si cette vie intérieure est nulle, il y aura beau avoir du zèle, de bonnes intentions, beaucoup de travail, les fruits sont nuls: c’est une source qui voudrait donner de la sainteté aux autres, mais qui ne peut, ne l’ayant pas: on ne donne que ce qu’on a et c’est dans la solitude, dans cette vie, seul avec Dieu seul, dans ce recueillement profond de l’âme qui oublie tout le créé pour vivre seule en union avec Dieu, que Dieu se donne tout entier à celui qui se donne ainsi tout entier à Lui.

Notre Seigneur n’en n’avait pas besoin mais il a voulu nous donner l’exemple.

Rendez à Dieu ce qui est à Dieu.

 

Méditation du Bienheureux Charles de Foucauld