La Joie du Pardon

En ce temps de carême, les futurs communiants  vivent le sacrement du pardon ou le sacrement de la réconciliation.

Habituellement, ils se préparent ensemble sur une journée, mais en raison des contraintes sanitaires, c’est à la maison qu’ils se préparent avec  leurs parents.

Les parents entrent personnellement  dans cette démarche avec une lecture du vitrail de Victor-Loup DENIAU.  L’artiste montre  que  le pardon de Dieu est offert à tout homme, par le sacrifice de la croix de Jésus-Christ.

Parents et enfants  découvrent  les paraboles du fils prodigue et de Zachée, ensemble ils découvrent de quel amour chacun est aimé et comment cet amour peut transformer la vie. 

Un exercice d’intériorité est ensuite proposé aux enfants, en s’appuyant sur une des lettres de St Paul dans laquelle il souligne l’importance  de vivre  selon l’amour de Dieu. St Paul nous dit comment est cet amour que Dieu nous donne.

Chaque enfant réfléchit à ces paroles  et essaie de prendre  conscience comment son attitude, ses actions, ses pensées  font obstacle à cet amour. Il découvre la notion de péché etréfléchit à ce qui encombre son cœur,  afin de le déposer à Jésus à travers le sacrement de réconciliation.

Cette prise de conscience l’aide à comprendre que seul le Christ  à travers le prêtre peut lui pardonner.

À l’église, après la rencontre avec le prêtre, l’enfant est invité à prendre un temps de silence, de cœur à cœur avec Jésus,  pour réfléchir à ce qu’il vient de vivre et ce à quoi il s’est engagé, avant de remercier le Seigneur.