La Toussaint, une fête de l‘Église

« La Toussaint est d’abord une fête de l’Église. Les hommes et les femmes que nous vénérons ce jour-là ne sont pas des individus simplement juxtaposés les uns aux autres, et dont chacun pourrait ignorer son voisin ; ce sont les membres de l’unique peuple de Dieu et les citoyens de l’unique cité de Dieu. Ils ont été créés, non pour une réussite individuelle qui leur vaudrait un jour « les honneurs des autels », mais pour remplir une fonction et tenir une place dans cette immense construction qu’est l’Église.

Pour reprendre la comparaison classique, les saints sont les pierres vivantes que Dieu utilise pour bâtir son Église. La réunion de ces pierres ne constitue pas un tas de pierres, mais une Église, lieu adéquat de la Gloire de Dieu. La Toussaint est comme la dédicace de cette Église vivante ; l’admiration dont déborde l’office est l’émerveillement du chrétien ravi devant la beauté de cette Église. »

Paul Christophe, Douze chemins de prière pour le temps de Pâques, Éd. Du Cerf, p. 207-209