Pas de Messe Samedi 14 et Dimanche 15 Mars

Communiqué de Archiprêtré de Sarreguemines

par Abbé Pierre Guerigen, archiprêtre

 

Dans le cadre de l’épidémie Covid19 qui prend de l’ampleur, et de la décision du 1er Ministre d’interdire tout rassemblement de plus de 100 personnes,

 

Je prends la décision pour l’ensemble de l’archiprêtré de Sarreguemines :

  • De supprimer toutes les messes dominicales du samedi 14 et dimanche 15 mars, puisque nos assemblées comptent le plus souvent plus de 100 fidèles.

Les différents prêtres de l’archiprêtré ne manqueront pas de célébrer en privé la messe quotidienne, et plus particulièrement la messe du dimanche. Les curés rempliront avec beaucoup de soin l’obligation qui leur est faite de célébrer dimanche la messe « Pro Populo », pour le bien de tous les fidèles de la paroisse.

Ce temps difficile nous invite plus particulièrement à intensifier notre prière personnelle. J’invite tous les fidèles à se retrouver dans la communion de la prière chaque soir à 19h30, depuis leur domicile respectif durant 15 minutes ou plus. Je propose de reprendre la prière des conférences épiscopales des pays européens :

Dieu le Père, Créateur du monde, tout-puissant et miséricordieux, qui par amour pour nous a envoyé ton Fils dans le monde comme médecin des âmes et des corps, regarde tes enfants qui, en ces temps difficiles de désarroi et de consternation dans de nombreuses régions d'Europe et du monde, se tournent vers toi pour trouver force, salut et soulagement,
 
Libère-nous de la maladie et de la peur, guéris nos malades, réconforte leurs familles, donne la sagesse à nos dirigeants, l'énergie et la reconnaissance aux médecins, aux infirmières et aux bénévoles, ainsi que la vie éternelle aux morts. Ne nous abandonne pas au moment de l'épreuve, mais délivre-nous de tout mal.
 
Nous te le demandons, à Toi qui, avec le Fils et le Saint-Esprit, vis et règne pour les siècles des siècles. Amen.
 
Sainte Marie, mère de la santé et de l'espoir, priez pour nous !

 

La meilleure manière de vaincre le virus et de quitter la peur et l’isolement, c’est de nous retrouver ensemble dans la communion de la prière.